Tout savoir sur la business intelligence (BI)

business intelligence

Pour définir leur stratégie d’entreprise, les décideurs peuvent s’appuyer sur des éléments concrets, tangibles, précis : les données. Elles arrivent en masse, quotidiennement, et demandent donc à être travaillées de sorte à pouvoir être exploitables. C’est le rôle de la business intelligence. En quoi consiste la business intelligence ? Tout savoir sur ce concept au service des décisions stratégiques entrepreneuriales.

Qu’est-ce que la business intelligence ?

Tous les outils qui permettent de collecter, trier et exploiter les données au sein d’une entreprise sont considérés comme de la business intelligence. Entrent dans ce champ de compétences les logiciels, les applications et même les process internes.

On parle aussi d’informatique décisionnelle : les dernières technologies se mettent au service de l’analyse des données. Ces dernières sont recueillies, compilées, classées.

Ces outils permettent une lecture rapide ou plus détaillée des données qui peuvent alors être exploitées à des fins décisionnaires.

Business intelligence : pour quoi faire ?

Développer la business intelligence dans son entreprise revient à lui conférer de nombreux atouts pour son développement et sa compétitivité.

Des outils de pilotage fiables

Le traitement des données au moyen de la business intelligence aboutit à la création de reportings, de tableaux de bords, de graphiques…

Il s’agit d’outils de pilotage. Leur lecture permet de recueillir des informations diverses et utiles pour prendre des décisions stratégiques tout en limitant les risques qu’elles portent avec elles.

Ils permettent aussi de vérifier l’atteinte des objectifs fixés et de réorienter sa stratégie si nécessaire.

Optimiser son organisation interne

La business intelligence permet d’avoir une photo de son entreprise à un instant T. L’informatique décisionnelle permet de faire le point sur ses points forts, ses points d’amélioration, les ressources mobilisées, manquantes…

Grâce à ces précieuses informations, l’organisation interne de l’entreprise peut être optimisée.

Mieux connaître ses clients

Nombre de données émanent des clients de l’entreprise. Analyser ce type de données est essentiel : il en découle une meilleure connaissance de sa cible, du parcours client, de ses habitudes, de ses envies, de ses attentes…

L’informatique décisionnelle sert le KYC, Know Your Consumer, par ailleurs obligatoire dans certains secteurs, comme la banque et l’assurance.

La connaissance client offre une meilleure réponse en termes de prestations, de produits, de services et sécurise même l’activité de l’entreprise…

La business intelligence booste l’expérience client. Avec à la clé, le développement du portefeuille clients, la conquête de nouvelles parts de marché, la fidélisation, voire l’ouverture de nouveaux marchés.

Intégrer la business intelligence dans son entreprise : les solutions

solutions business intelligence

 

Les données arrivent via différents flux : visite en boutique ou en agence, téléphone, mails… Les outils digitaux sont un moyen efficace de les recueillir et de les travailler : CRM, tableurs, applis, sites web…

Pour centraliser ces différentes sources, faciliter la gestion des données et les sécuriser, il existe des solutions complètes. A l’instar de Qlik Sense.

Ce logiciel intègre les données collectées et les restitue de façon à faciliter la compréhension des éléments qui en découlent et la prise de décision. Sur ce dernier point, l’outil s’appuie sur l’intelligence artificielle.

Chaque utilisateur profite d’une autonomie dans l’utilisation du logiciel, notamment pour extraire les données pertinentes à son activité, qui ne sont pas les mêmes d’un service à l’autre, d’un collaborateur à un autre. Chacun peut accéder aux dashboards qui lui sont utiles.

Les droits d’accès incluent la possibilité d’ajouter de nouvelles données au fur et à mesure de leur réception, pour affiner ou actualiser l’information reçue.

Pour assurer une bonne réactivité, Qlik Sense s’utilise aussi en mobilité, sur smartphone ou tablette.

L’informatique décisionnelle : des maillons interdépendants

La business intelligence se structure autour de plusieurs grands chantiers, dont les maillons s’entrelacent à la manière d’une chaine décisionnelle.

La collecte des données

La business intelligence se nourrit des données. Il s’agit donc en premier lieu de collecter du data.

Plusieurs outils permettent de collecter les données : carte de fidélité, formulaires en ligne, espace client, inscriptions newsletters

À noter que la collecte des données personnelles est strictement encadrée par le RGPD, que tous professionnels se doit de respecter. Elle est soumise au consentement du client.

Le stockage des données

Les données sont les cibles d’attaques régulières. Après avoir été recueillies, elles doivent absolument être sécurisées. Tout en restant facilement accessibles pour pouvoir être traitées.

Le traitement des données

Les données recueillies sont de natures diverses : coordonnées personnelles, bancaires, informations relatives à la situation familiale, professionnelle, habitudes de consommation…

Pour être exploitées, un tri est souvent nécessaire. Elles peuvent être classées de différentes manières, croisées… Il s’agit de sélectionner quelques indicateurs à suivre et utiles à sa stratégie d’entreprise.

La prise de décision

Les données traitées par l’informatique décisionnelles sont compilées et restituées de telles manière à être parlantes. La business intelligence s’appréhende comme un soutien à la prise de décisions.

La restitution des données par l’informatique décisionnelle peut donner un éclairage nouveau sur l’entreprise et son avenir à court, moyen et long terme. Des pistes de réflexions peuvent être dégagées.

À travers les tableaux de bord et autres reportings, les écarts avec les objectifs déjà poursuivis se font aussi constater.

Que l’on soit dirigeant, administrateur, membre du CODIR, du COMEX ou chef de service, endosser le rôle de décideur est toujours ardu tant les enjeux sont importants. S’appuyer sur les données est la solution pour des décisions mûrement réfléchies et étayées.