Donnez un nouvel élan à votre carrière grâce au portage salarial

portage salarial

Depuis ces dernières années, le portage salarial connaît un succès brillant auprès des indépendants. Cette forme d’emploi revêt de nombreux avantages dans le cadre de la création d’une entreprise. Elle vous permet effectivement de tester une nouvelle activité, tout en gardant le statut de salarié avant d’évoluer sur un autre statut juridique. Autrement dit, elle vous aide à vérifier la rentabilité et la pérennité de l’activité, sans prendre de risques. Mais c’est également la solution par excellence pour vous affranchir des démarches administratives et financières relatives à la création d’une société. Pensez donc à cette option pour donner un nouvel élan à votre carrière en toute sécurité.

Le portage salarial : de quoi s’agit-il ?

Le portage salarial est un contrat tripartite entre une entreprise de portage, une personne portée et les clients. Son fonctionnement fait toute sa singularité, et le différencie des autres statuts juridiques. En optant pour cette forme d’emploi, vous restez sous le statut de salarié, tout en gardant une certaine indépendance. L’entreprise de portage est donc considérée comme votre employeur. Elle vous aide à développer votre activité en exerçant de manière autonome et indépendante. Elle vous laisse une liberté totale dans l’exécution des missions.

Vous êtes libre d’accepter les missions de votre choix, et de sélectionner vos clients à votre guise, de déterminer la durée ou encore le coût des missions. En échange, vous percevez un salaire mensuel, qui repose sur le chiffre d’affaires réalisé, tout en bénéficiant d’un remboursement des frais professionnels. L’entreprise de portage facture les honoraires de la mission au client, pour l’établissement de votre fiche de paie.

Le portage salarial suppose de signer trois contrats distincts, notamment :

  • le contrat de travail établi entre vous et l’entreprise de portage,
  • la convention de portage définissant les modalités de la relation entretenue entre le porté (vous) et l’entreprise de portage,
  • le contrat de mission déterminant les conditions de la réalisation des missions pour le client.

Le portage salarial est destiné à tous profils. Que vous soyez un étudiant, un consultant, un artisan, voire même un retraité, vous avez la possibilité de tester une nouvelle activité via cette solution.

Portage salarial : la possibilité de simuler son salaire en ligne

Vous êtes tenté par le portage salarial ? Avant de vous décider, notez que vous pouvez calculer votre éventuel salaire en amont. Il est tout à fait possible d’effectuer une simulation en ligne, en quelques clics, pour avoir une idée de votre salaire net en passant par une société de portage salarial. Le calcul se fera facilement sur la base de quelques données précises.

Le calcul du salaire

Un simulateur en ligne vous sera d’une aide précieuse pour estimer le salaire que vous pourrez tirer de votre activité via le portage salarial. Vous devez commencer par déterminer votre taux journalier moyen ou votre chiffre d’affaires. L’outil de simulation peut vous permettre d’évaluer ce taux journalier en se basant sur votre salaire annuel de référence sous le statut de salarié. Le résultat devra être multiplié par le nombre de jours travaillé dans un mois pour en déduire le chiffre d’affaires mensuel.

Il faudra ensuite prendre en compte les charges sociales et les frais de gestion dans la simulation. Le portage salarial vous soumet au même régime que les salariés classiques. C’est pourquoi le versement des cotisations des charges salariales reste valable, et sont déduites du salaire brut. Les frais de gestion (gestion administrative, comptabilité, assistance juridique…) représentent environ 5 à 10 % des services souscrits.

Enfin, il est également de mise de calculer les frais de missions et les frais de fonctionnement. Ces derniers viennent s’ajouter au salaire net et ne sont pas imposables. Il peut s’agir des éventuels coûts relatifs aux missions, tels que les déjeuners ou les déplacements, ou encore les dépenses engendrées par l’activité comme l’abonnement internet, la prospection… Pour connaître le coût de ces frais journaliers, vous pouvez réaliser un calcul mensuel puis diviser le total par le nombre de jours de travail.

Il suffit de fournir ces informations au simulateur pour qu’il puisse estimer le montant de votre salaire en portage salarial.

Les avantages du portage salarial

Si vous envisagez de créer votre propre entreprise, il est possible d’envisager le portage salarial avant de créer une véritable entreprise. C’est aussi une solution adaptée pour les personnes en pleine reconversion professionnelle. Quels sont les avantages de cette option ?

Une option pour garder votre indépendance

Le fonctionnement du portage salarial vous permet de conserver votre autonomie. Il est accessible à tout type de profil. Les créateurs d’entreprise peuvent le choisir pour tester leur activité avant de valider leur projet. Les cadres peuvent également se lancer pour bénéficier de plus de flexibilité. Les retraités ont également la possibilité de choisir cette solution pour se constituer des revenus complémentaires.

Une solution pour se libérer de la gestion

Le portage salarial est un choix judicieux pour tester une nouvelle activité en toute sécurité. Le travail en indépendant engendre de nombreuses responsabilités, allant de la prospection à la négociation, en passant par l’exécution des missions jusqu’aux multiples démarches administratives. Devenir salarié porté vous libère de toutes ces tâches, car l’entreprise de portage se charge de toute la gestion administrative relative à votre activité. Elle s’occupe de la facturation, de l’encaissement des honoraires, de la déclaration des charges sociales…

Cette solution est donc synonyme de gain de temps et de travail allégé pour vous. Vous pourrez ainsi vous concentrer principalement sur votre métier en multipliant les missions pour booster votre chiffre d’affaires.

Une sécurité optimale

Le portage salarial est d’une valeur sûre pour tester une idée sans prendre de risques. En effet, votre sécurité est optimisée, car vous bénéficiez d’une assurance responsabilité civile, fournie par l’entreprise de portage. Elle vous offre une couverture contre les éventuels dommages lors de l’exécution des missions. De plus, les risques supportés par les entreprises en termes de responsabilité ne vous concernent pas. Sans parler du fait que l’entreprise de portage se charge de relancer les clients pour garantir le versement de votre salaire.

Une protection sociale et financière

Devenir un salarié porté n’a aucun impact sur vos avantages sociaux et financiers. Comme vous conservez votre statut de salarié, vous bénéficiez des mêmes couvertures qu’un salarié classique. Vous signez un contrat de travail en CDI ou en CDD avec l’entreprise de portage. Cela vous permet de profiter de l’assurance maladie, de la sécurité sociale, de la retraite, ou encore de la mutuelle. Et à l’inverse des chefs d’entreprise, vous bénéficiez également de l’assurance chômage. Votre revenu est régulier, car vous serez rémunéré chaque mois.

Le portage salarial vous donne droit à la formation

Exactement comme les salariés classiques, vous avez la possibilité de suivre une formation professionnelle continue. Cela vous permettra d’enrichir vos connaissances et votre savoir-faire en vue du développement de votre activité. Ce parcours de formation vous aidera à améliorer votre discours commercial, et à perfectionner vos connaissances techniques pour faire grimper votre chiffre d’affaires efficacement.

Une demande de crédit facilitée

Choisir le portage salarial facilite également la demande de crédit. Étant donné que vous percevez un salaire régulier, avec une fiche de paie, il vous sera facile de prouver votre stabilité financière auprès des organismes de prêts. La banque sera plus rassurée au moment d’analyser votre profil. De plus, les avantages sociaux qu’offre ce statut sont une assurance supplémentaire quant à votre capacité de remboursement en cas d’arrêt d’activité.

Quelles précautions prendre avant de se lancer dans le portage salarial ?

Si le portage salarial présente de nombreux avantages, il n’est pas sans inconvénient. Connaître les inconvénients est de mise avant de vous lancer. Bien que cette solution soit envisageable pour n’importe quel profil, il faut savoir que l’exercice de certains métiers en portage salarial n’est pas possible. Il s’agit notamment de ceux libéraux et réglementés.

De plus, le chiffre d’affaires réalisé par l’activité est également déterminant pour définir la possibilité d’exercer en portage. Le taux journalier moyen est effectivement défini à 300 € minimum, par la convention collective.

Les coûts de ce choix font également partie de ses inconvénients. Ils incluent les commissions prélevées par l’entreprise de portage, les cotisations patronales ainsi que les cotisations salariales. Pour se rémunérer, l’entreprise de portage prélève environ 5 à 10 % des honoraires versés par le client. Les cotisations sociales, quant à elles, s’élèvent à 75 % environ du montant des honoraires nets de la commission de portage.

Comme vous pouvez le constater, le portage salarial est une option intéressante qui vous fait bénéficier de plusieurs avantages. Vous exercez en toute indépendance, tout en restant sous le statut de salarié. Vous pouvez choisir les missions à effectuer et vous constituer des clients comme vous le souhaitez. Ce choix vous évite de prendre des risques, car il s’agit d’un statut sécurisé. L’entreprise de portage vous fournit une assurance Responsabilité Civile Professionnelle qui vous couvre durant l’exécution de vos missions.

Avant de vous lancer, vous pouvez estimer le salaire net que vous pourrez tirer de votre activité. Un simulateur en ligne dédié se chargera de faire le calcul sur la base de quelques informations à fournir.