Qu’est-ce qu’un agrégateur de comptes bancaires ?

Qu’est-ce qu’un agrégateur de comptes bancaires ?

Si vous cherchez un service performant et compétent pour gérer vos comptes bancaires, vous souhaitez surement des informations sur l’agrégateur de comptes bancaires. Ce service innovant est encore méconnu du grand public, pourtant, il est très utile pour gérer son ou ses comptes bancaires.

Qu’est-ce que l’agrégation de comptes bancaires ?

L’agrégation de comptes bancaires est un service fourni par des plateformes (sur Internet, des applications mobiles ou des banques), qui permet de rassembler toutes les informations liées aux comptes bancaires sur une même interface, même s’ils sont ouverts dans différentes banques.

L’agrégateur vous permet de visualiser les soldes de vos différents comptes sur une seule interface, mais aussi de visualiser l’ensemble de votre situation financière, de classer vos dépenses, et d’émettre une alerte lorsque le solde du compte atteint le seuil minimum.

Ainsi, l’agrégateur est particulièrement utile aux clients dits multibancaires, qui peuvent interroger tous les comptes de paiement en ligne sur une même interface en temps réel. Mais si vous avez qu’un seul compte bancaire et que la gestion multi comptes bancaires n’est pas votre objectif, vous pouvez également utiliser ce service pour mettre en œuvre des fonctions de gestion budgétaire.

Quels sont les différents types d’agrégateurs de comptes bancaires en France

Qu’est-ce qu’un agrégateur de comptes bancaires ?

Pour fournir des services d’agrégation de comptes en France, l’agrégateur doit être agréé ou enregistré en tant que :

Prestataires de services de paiement

Également connu sous le nom de PSP, ce statut est donné aux établissements de crédit, de paiement et des établissements de monnaie électronique. Toutes les grandes banques françaises et la plupart des banques en ligne proposent désormais à leurs clients des services d’agrégation de comptes bancaires sur leurs sites Internet ou via des applications internes.

Prestataires de services d’information sur les comptes

Vous le trouverez également sous le nom de PSIC. Ces établissements doivent déclarer et fournir qu’un service d’agrégation d’informations sur les comptes de paiement, qui ne bénéficie pas du statut PSP.

Les plus connus de ces agrégateurs dédiés sont des sociétés professionnelles de technologie financière. Certains d’entre eux deviennent des prestataires de services de paiement afin de pouvoir fournir des services de paiement.

A quoi sert un agrégateur de comptes bancaires ?

L’agrégateur de comptes bancaires dispose de trois fonctions principales :

  1. En catégorisant les dépenses (loisirs, nourriture, hébergement, etc.) en fonction de l’historique des transactions et des graphiques récapitulatifs, il fournit aux utilisateurs une vue d’ensemble et une information instantanée de leurs dépenses.
  2. En cas de solde limite (risque de découvert), l’agrégateur de compte bancaire permet d’informer les utilisateurs de leur solde en temps réel, ou émettre une alerte lorsque le solde est positif pour économiser le montant restant.
  3. Offrir aux utilisateurs des remises chez d’autres organisations, ce qui permet de payer moins ou de dépenser mieux.

Quels sont les avantages d’un agrégateur de comptes bancaires ?

Qu’est-ce qu’un agrégateur de comptes bancaires ?

Si vous faites partie des nombreux Français qui ont plusieurs comptes bancaires dans différents établissements, vous avez peut-être l’habitude de vérifier le solde de votre compte et les changements sur différentes plateformes, une par une.

Avec un agrégateur de comptes bancaires, toutes vos informations sont rassemblées en un seul endroit et sont claires en un coup d’œil. Cela vous fait gagner du temps et vous pouvez réagir très rapidement, notamment en cas de fraude ou de découvert.

Agrégateur de comptes bancaires : qu’en est-il en France ?

Il y a trois raisons qui démontrent que les Français ne sont pas encore prêts pour passer par agrégateur de comptes bancaires :

  1. Très peu d’intérêt pour les mono-bancarisés ;
  2. Pas ou peu confiance dans l’utilisation des informations et données bancaires ;
  3. Les agrégateurs de banques ne traitent que les comptes de paiements (aucune vue sur les livrets d’épargne, les produits d’assurances, etc.).