Quelle est la différence entre dropshipping et e-commerce classique ?

Aujourd’hui, la vente en ligne ne se résume plus au simple site marchand qui propose des produits entreposés chez lui ou dans un entrepôt en attendant d’être commandés, c’est devenu un peu plus vaste que ça.

L’e-commerce est désormais bouleversé par plusieurs systèmes de vente en ligne, dont le dropshipping.

Quelle différence entre ecommerce et dropshipping ? Nos éléments de réponse.

E-commerce, en quoi ça consiste ?

Vous connaissez le principe du commerce traditionnelle. C’est une vente qui se fait dans une boutique physique.

Pour ce qui est du e-commerce, c’est la même chose, mais au lieu de vous rendre dans un magasin, vous vous rendez sur un site en ligne. Le site marchand sur lequel vous vous rendez dispose de plusieurs produits que vous pouvez mettre dans votre panier, puis les commander.

La vraie différence c’est le temps de livraison ! Immédiate pour le commerce physique et au minimum 24h à 48h sur un site e-commerce.

A noter que le ecommerce est un business qui pèse plus de 24,5 milliards d’euros en 2019, d’après la Fevad. Les cyber-acheteurs sont donc nombreux et les chiffres ne cessent d’augmenter.

Les différents types d’e-commerce

Maintenant que vous comprenez mieux le terme e-commerce, il faut savoir qu’il n’existe pas qu’une seule façon de vendre sur internet.

L’e-commerce classique

L’e-commerce classique est le plus répandu sur le net. Le gérant du site marchand dispose de stocks (plus ou moins conséquent suivant s’il s’agit d’un entrepreneur ou d’une multinationale), chez lui ou dans un entrepôt. Une fois que le client a passé sa commande, le colis est expédié directement chez lui, sans intermédiaire.

Vendre sur un site marchand

Il existe un grand nombre de sites marchands, Etsy, Amazon, eBay, Cdiscount, etc. Tous ces sites ont un point en commun : ils permettent aux utilisateurs de vendre leurs marchandises directement sur leur plateforme, en offrant ainsi une large visibilité.

Cette solution est efficace, car les vendeurs n’ont pas besoin de se créer un site web, car ils vendent leurs produits par l’intermédiaire de ces sites.

La spécificité de Amazon FBA

Le géant du e-commerce propose une livraison automatisée : Amazon FBA.

En optant pour cette alternative, le e-vendeur envoie sa marchandise à Amazon, et la multinationale s’occupe de vendre et de livrer les commandes.

Cette solution est intéressante, car le vendeur n’a aucun stock à entreposer chez lui, le géant lui offre une visibilité accrue sur son/ses produit.s, les acheteurs sont plus confiant, car le colis est expédié par Amazon.

Le dropshipping

Le dropshipping est une nouvelle forme d’e-commerce qui est arrivée en France depuis peu.

La méthode du dropshipping consiste à créer un site web qui propose des produits vendus par un fournisseur extérieur.

Lorsque le client se rend sur le site e-commerce, il passe sa commande comme sur un site e-commerce classique. Dès que la commande est validée, le vendeur contacte son fournisseur afin de passer la même commande. C’est ce dernier qui s’occupe des stocks, de la préparation et de l’envoi de la commande chez le client.

C’est d’ailleurs la spécialité de la solution 100% dropshipping Dropizi. Cette plateforme vous permet de créer un site e-commerce sans stock et sans logistique ! Voici un article avec plus de détails.

quelle différence entre dropshipping et ecommerce classique

Dropshipping : les avantages par rapport au e-commerce

Le dropshipping est de plus en plus utilisé par les e-commerçants, car cette nouvelle méthode propose de nombreux avantages. Voyons les deux principaux :

L’avantage de gestion

Tout d’abord, le vendeur n’a pas besoin de local pour entreposer les stocks de marchandises. C’est très utile, s’il y a un grand nombre de commandes et de produits.

Prenons l’exemple des fêtes de Noël où les commandes ont tendance à doubler, pas besoin d’investir dans un local plus grand. C’est le fournisseur qui s’occupe de gérer cette augmentation.

C’est également utile si l’e-commerçant propose à la vente des articles encombrants comme des meubles. Ces articles ne viendront plus encombrer le local, car il ne les stocke pas.

Deuxièmement, le vendeur n’a pas besoin de gérer son personnel ou la manutention. Encore une fois, c’est le fournisseur qui se charge de cette partie.

Le dernier avantage de cette partie, et pas des moindres, c’est que le vendeur peut se concentrer sur son métier de base, qui est de proposer des produits à la vente. Ce dernier n’étant pas accaparé par les charges importantes de gestion, il peut ainsi se concentrer sur les réseaux sociaux, le graphisme, le référencement naturel, la publicité en ligne, etc.

L’avantage financier

Pas besoin d’acheter les stocks en dropshipping !

Les stocks n’appartenant pas au e-commerçant, il peut proposer des centaines, voir des milliers de références, sans débourser un centime. Il achètera les produits uniquement sur commande de ses clients.

Les erreurs à éviter

Ce que vous venez de lire vous a donné envie d’ouvrir votre boutique e-commerce ? Il y a quand même quelques précautions à prendre pour être le plus efficace possible. Voici les principales erreurs à éviter :

  • Les fautes d’orthographe, de conjugaison ou de grammaire. C’est tout simplement interdit ! Pour vous aider, vous trouverez de nombreux correcteurs d’orthographe en ligne.
  • Ne rien connaître du monde du web. Même si aujourd’hui, créer un site web est accessible à tous, il faut que vous connaissiez un minimum de vocabulaire pour être à l’aise lors de la création.
  • Rédiger une description de fiche produit à la va-vite. Ce n’est pas vendeur ! Pour convertir vos visiteurs en clients, il faut que vos fiches produits soient de qualité et qu’elles poussent vos clients potentiels à l’achat.
  • Ne pas être présent sur les réseaux sociaux. Vous êtes forcément dessus en tant que tiers, mais peut-être pas en tant qu’entreprise. Pour cela, créez vos pages et formez-vous pour les optimiser au maximum.

Vous possédez désormais les bases de l’e-commerce. Si vous souhaitez ouvrir votre boutique en ligne, formez-vous, renseignez-vous et foncez !